Le mot du coach avant le FCG

A la veille du premier match à Jean Alric du Stade Aurillacois qui affrontera Grenoble à 20h45, Roméo Gontinéac, Bernard Reggiardo et Luka Nioradze nous ont confié leur impressions sur cette rencontre capitale.

L’an passé, Grenoble a été un bon match pour toi au Stade des Alpes avec ton premier essai marqué en pro.
Comment sens-tu la rencontre de demain ?
Bernard Reggiardo :
Leur équipe a connu peu de changement malgré de belles recrues, ils veulent jouer et on répondra présents.
On sait garder le ballon et eux sont lourds, on va les faire bouger.
Oui, c’est un beau souvenir mais désormais il faut qu’on gagne.
Demain, on revient jouer devant notre public, on est très contents et enthousiastes.

Tu étais déjà dans l’équipe déjà la semaine dernière, comment as-tu senti ce match contre Vannes ?
Luka Nioradze :
Je me suis bien senti dans ce match, mes coéquipiers m’ont très bien aidé et je n’ai pas ressenti trop de pression sur le terrain.
Je savais ce que j’avais à faire, j’ai aussi confiance en mes collègues et je peux leur demander ce dont j’ai besoin.
Nous avons eu une préparation longue, aussi bien mental que physique, nous sommes prêts pour le championnat.

Comment tu vois l’équipe de Grenoble pour demain ?
C’est une équipe forte avec un bon jeu, ils ont gagné chez eux la semaine dernière. On s’est entraîné pour affronter des équipes comme celle là. Le plaisir est important pour jouer en agressivité et en conquête. Tout cela pour nous amener à la victoire.

Comment vous êtes vous préparé avec un jour en moins de préparation ?
Roméo Gontinéac :
Une journée en moins mais on a pu s’adapter au plus vite, avec un entrainement le dimanche et deux journées très remplies lundi et mardi. Eux aussi ont eu un jour de moins, donc on s’adapte.
Au niveau de la préparation, les entraînements étaient dosés, on a pris en compte la fatigue de chacun mais on doit aussi penser à notre match contre Colomiers pour avoir des joueurs à 100 % la semaine prochaine. La récupération a été satisfaisante avec 5 jours et nous sommes prêts à accueillir Grenoble dès demain.

Comment vois-tu le match de demain ?
RG : Il faut qu’on s’appuie sur notre jeu, il y a que notre jeu qui est contrôlable. Nous allons jouer sur leurs points faibles et contrer leurs points forts. On doit respecter le jeu de l’adversaire. Il faut qu’on arrive à conserver le ballon, à responsabiliser le porteur du ballon afin d’assurer la continuité de notre jeu.

Il faut qu’on arrive à récupérer le ballon, être fort en défense lors de leurs séquences sans prendre d’essai. Notre défense agressive à Vannes a été un de nos points forts, on doit remettre ça demain. Les empêcher d’avoir de longues séquences de jeu, nous permettra d’aller plus loin. Il faut tenter des choses et le faire intelligemment.