Louis FAJFROWSKI

 

Hommage à Louis FAJFROWSKI

Le 10 août dernier, Louis FAJFROWSKI, notre trois-quart centre nous quittait à l’âge de 21 ans.
Un choc immense pour sa famille, pour le Stade Aurillacois et pour tout le rugby français.
Vous avez été très nombreux à nous avoir envoyer vos messages de soutien et de sympathie dans ce moment difficile.
Le 7 septembre, un Trophée a été dédié à son nom dans le cadre de la rencontre amicale entre les espoirs du Stade Aurillacois et de Montpellier Hérault Rugby, retrouvez les photos ici.

Sur cette page, retrouvez sa biographie et la vidéo d’hommage diffusée lors du premier match de Championnat de ProD2
entre le Stade Aurillacois et Oyonnax Rugby.

 

 

Né en Côte d’Ivoire, le 6 décembre 1996 d’une mère ivoirienne et d’un père français d’origine polonaise, Louis a commencé le rugby entre 6 et 7 ans à Saint-Jean-de-Védas, là où son père est l’un des dirigeants du club dans l’agglomération de Montpellier.
Passionné, il traverse avec assiduité et sérieux tous les niveaux de l’école de rugby.
Remarqué par ses qualités sportives : vitesse, puissance et toucher de balle, qui feront de lui un parfait trois-quart centre, il sera naturellement intégré au groupe des minimes du Montpellier Rugby Club à l’âge de 14 ans. Arrivé en seconde, le Pôle Espoir de Béziers sera son lieu de vie entre sport de haut niveau et études pour obtenir son bac S à moins de 18 ans.
Pendant 3 ans, il jouera pour le Comité du Languedoc, progressant au plus haut niveau, ce qui le conduira à être champion de France par deux fois avec l’équipe cadets du Comité du Languedoc et l’équipe des U17 du MRC face à Toulouse où il marquera le dernier essai de la finale. Le Pôle France s’intéresse également à Louis. Il sera international junior et jouera contre des équipes de l’élite du rugby mondial de son âge.

Séduits par ce parcours prometteur, les dirigeants du Centre de Formation du Stade Aurillacois s’intéressent à Louis. Il s’engage sous convention espoir avec un double projet de formation : devenir rugbyman professionnel et passer un BTS MUC avec l’appui du GRETA. En 2016, face à Narbonne, alors âgé de 19 ans, Jérémy Davidson et Thierry Peuchlestrade alignent Louis sur la feuille de match, ce sera son premier match professionnel où il s’offrira le luxe de marquer un essai. Depuis, il aura joué plus d’une vingtaine de matches avec les pros, son rêve d’enfant était en train de se réaliser. Très fier de porter les couleurs Rouge et Bleu, Louis avait prolongé son contrat avec le Stade Aurillacois jusqu’en 2021.