Roméo Gontinéac revient sur le stage au Lioran

Après 5 jours passés dans le Massif Cantalien de Mandailles à la station du Lioran en passant par Murat, Roméo Gontinéac a fait le bilan de cette semaine de préparation physique en altitude du groupe des 50 joueurs du Stade Aurillacois Cantal Auvergne.

1/ Roméo, ça fait deux étés que le Stade prépare sa saison sportive à la Station du Lioran, quel est l’intérêt de s’entraîner là-bas ?

Sur le plan sportif, le stage de cohésion a deux objectifs :
– on travaille à haute intensité en altitude
– les joueurs passent le maximum de temps ensemble contrairement à l’entraînement classique. Ils sont ensemble après les repas, après la vidéo, après les défis physiques. Les nouvelles recrues apprennent aussi à s’intégrer au reste du groupe et à se connaître. Passer 24h ensemble sur plusieurs jours, c’est bénéfique pour le groupe. Venant d’horizons différents, les joueurs se découvrent entre eux, c’est un mixage entre les cultures.

Être au Lioran, ça permet aussi de faire découvrir aux joueurs, notre volcan, notre environnement. On a des paysages magnifiques, on fait un clin d’œil à la région qu’on représente sur le terrain. Les joueurs prennent leurs racines, ici, pour être fiers ensuite de porter les couleurs du département.

Cette année, on a fait le stage lors de la 2ème semaine de reprise. C’est deux semaines plus tôt que l’an dernier. On avait du attendre suite à la Covid, les joueurs avaient du reprendre qu’à 85% de leur intensité.

Ce stage arrive au bon moment car il permet aux joueurs de s’exprimer au plus vite sur le plan rugbystique et humain.

2/ Quel est ton bilan de cette semaine de cohésion ?

Je dresse un bilan très positif, on a pu très bien travailler.
On a fait un très bon travail en pente, les joueurs sont allés au bout d’eux-mêmes. De voir autant d’investissement, ça m’a donné la chair de poule.
Les joueurs se sont bien comportés et ont commencé à se lâcher humainement et dans le rugby.
On a fait un très bon entraînement à Murat et les défis physiques préparés par le PGM de Murat ont été très satisfaisants.
On tenait à remercier le PGM de Murat et les équipes du Lioran qui ont mis à disposition les pistes et la prairie des Sagnes.
Enfin, les joueurs ont été super impliqués, ils se sont vraiment vidés. Ils ont fait les efforts nécessaires pour répondre aux tâches que leur avaient fixés. Personne n’a lâché.

3/ Que penses-tu des nouvelles recrues ?

Parmi les recrues présentes (il manque encore les internationaux retenus en sélection), tout le monde a été investi. Ils ont été enthousiastes, prêts à relever le défi. Mais aussi curieux de ce qu’on a pu leur proposer rugbystiquement et physiquement.
Un très bon investissement de la part des joueurs.

4/ Que penses-tu des joueurs du Centre de Formation qui arrivent en équipe première ?

Ils ont répondu présents et à nos attentes de travail. Ils se préparent aussi bien à intégrer l’équipe première que d’entamer la saison de la catégorie espoirs.

5/ Selon toi, les joueurs seront prêts pour la reprise du championnat ?

Cette semaine, les joueurs ont bien travaillé. J’ai vu de très belles choses. Ce sont des très bons signes que les joueurs seront prêts pour la Pro D2. Cette semaine qui arrive, on va augmenter en intensité, augmenter la charge de travail, d’autres joueurs vont nous rejoindre. Il va falloir qu’on trouve le bon équilibre entre le travail de haut niveau, le rugby, le dialogue pour que les joueurs se sentent bien. Il faut qu’ils trouvent du temps de récupération et de la lucidité et oui le groupe sera prêt pour la nouvelle saison !