Albert Valentin, l’ailier Aurillacois s’engage 1 saison supplémentaire

 

Après l’annonce de la prolongation d’un autre « ancien » du club, Latuka Maituku, c’est au tour d’Albert Valentin de s’engager une saison supplémentaire.

Un événement important pour le club qui l’a vu grandir, puisqu’ Albert s’ajoute à la longue liste des joueurs qui auront fait toute leur carrière au sein du Stade Aurillacois. Albert Valentin dit « Toko », c’est 223 matchs joués avec le maillot Cantalien, 43 essais marqués et plus de 14 000 minutes passées sur le pré en Rouge et Bleu.

Pour les dirigeants du club, c’est une véritable fierté de pouvoir continuer à travailler avec cet ailier, oscarisé par le Midol lors de la saison 2015/2016 qui avait vu les Stadistes arrivaient en finale du championnat.

Arrivé en 2006 de Nouvelle-Calédonie à Aurillac, Albert Valentin issu du Centre de Formation, aura tout vécu avec le Stade Aurillacois.
Il est devenu l’un de ses joueurs emblématiques, ayant même joué avec son coach actuel : Roméo Gontinéac mais aussi Mathieu Lescure.

Malgré une saison 20/21 difficile pour lui où il a su faire face à de longues blessures, son début de saison lui a permis de revenir dans les meilleures conditions avec 9 matchs joués et 2 essais inscrits. « Cette année,  je me sens bien, je fais un début de saison correct qui confirme cette signature. Je suis très content que le Président veuille prolonger une année de plus. Je suis très fier de continuer l’aventure encore un an. Je m’entends bien avec les jeunes comme les anciens. Je suis pas blessé cette année, je suis content d’aborder cette saison sans blessure et j’espère terminer la saison comme ça et pourquoi pas finir sur quelque chose de magnifique. En jouant match après match et en allant chercher des matchs à l’extérieur, prendre du plaisir car je sais que ma carrière est bientôt terminée.»

Avec Pierre Roussel et Latuka Maituku, il est un des joueurs les plus anciens en activité : « Si je deviens l’un des joueurs les plus capés du Stade, je serais très fier.» Il signe cette année sa 15ème saison avec le Club. Il fait partie de la génération CFO où il a accueilli avec Bernie Tokotuu : Latuka Maituku. « On vient de la même île, j’avais à cœur de continuer avec lui aussi.»

Aujourd’hui, Toko remercie son club qu’il a fait grandir et qui lui a tout donné, le Président et les staffs qui l’ont fait évolué. “Aurillac ressemble assez bien à ma ville natale, même si il n’y a pas la mer.”

Nous lui souhaitons une belle continuation à l’aile des Rouge et Bleu et de nombreux essais !

Merci Toko !