Guy Couderc s’en est allé

Guy Couderc est né à Aurillac en 1943, mais curieusement, c’est en Haute Corrèze, à Egletons, qu’il a découvert le rugby lors de ses cinq années d’études à l’ENTP entre 1957 et 1962. Ses qualités physiques et son appétence pour le combat ont été vite remarquées et lui ont valu des sélections comme pilier en équipe juniors du Limousin et pour un rassemblement de l’équipe de France Juniors à Narbonne. Il côtoyait à l’époque Pierre Villepreux le plus célèbre de ses congénères « corréziens ».

Rentré à Aurillac en 1962, ce fut une aubaine pour le Stade Aurillacois, qui après quelques matchs en juniors, a installé Guy en équipe première pour une aventure qui allait durer jusqu’en 1974. Il fut d’abord un excellent 3ème ligne, aux côtés des internationaux Lefèvre et Meyer et eut l’honneur d’une sélection en France B dès 1965. Puis c’est en première ligne qu’il poursuivit sa carrière rugbystique dans un jeu d’avants où les arbitres ne maîtrisaient pas encore les commandements d’entrée en mêlées. Superbe « guerrier » Guy Couderc a porté haut les couleurs du Stade Aurillacois, avant de se payer une « dernière gourmandise » sous forme d’un titre de champion de France avec Figeac en 1975 avec ses inséparables compères Claude Masseboeuf et Roger Martinez. Après cette heureuse parenthèse il devint, tout naturellement, entraîneur des équipes juniors puis de Nationale B du Stade Aurillacois….tout en suivant avec fierté les aventures en rouge et bleu de ses deux fils Philippe et Vincent.

Membre assidu et très actif de l’Association des Ex du Stade Aurillacois il y apportait outre sa bonne humeur, de savoureuses anecdotes sur ses passions très “nature” qu’il aimait pertager avec ses amis :  la pêche, les champignons et bien sûr la chasse à la bécasse.

Ce jeudi 18 février, auront lieu ses obsèques en l’église Saint-Joseph-Ouvrier à Aurillac à 9h00.

Le Stade Aurillacois adresse tout son soutien à la famille et aux proches de son ancien joueur, dirigeant et ami Guy Couderc.